Oui, un mineur peut être envoyé en prison dans l’attente de son procès : c’est la détention provisoire. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle décidée dans les cas les plus graves.

Tout de suite après ta mise en examen, un débat doit être organisé devant un autre juge appelé juge des libertés et de la détention (JLD).

Après avoir entendu le procureur de la République et ton avocat, le JLD prendra la décision de te placer ou non en détention.